Bienvenue‎ > ‎

5 raisons d’adopter une monnaie locale à Bordeaux

posted May 26, 2015, 1:25 AM by Boris Cousin   [ updated Jun 7, 2016, 3:39 AM ]
Depuis que nous avons dévoilé la volonté du collectif de lancer une monnaie locale, les réactions ont été très diverses : de l’enthousiasme, de la curiosité ou des sourires. Et comme il n’est pas toujours facile d’expliquer les raisons d’adopter une monnaie locale autour d’un verre, voici un petit récapitulatif.


Il y a aujourd’hui plus de 4000 monnaies locales dans le monde, plus de 30 monnaies locales complementaires (MLC) en circulation en France, et autant en cours de création, et pourquoi pas à Bordeaux ?

(Nous n’aborderons pas ici ce qu’est une monnaie locale complémentaire, le mieux c’est de venir à la projection à l’Utopia le 5 juin ou regarder cette vidéo )

Le constat

Aujourd’hui seulement 5% de la monnaie sert à l’économie “réelle” et aux échanges, car on l’utilise pour plein d’autres choses : on peut l’accumuler (ou parfois essayer de l’accumuler...) c’est la thésaurisation, elle sert à la spéculation (On a décidé qu’on n’avait pas peur des mots compliqués aujourd’hui). A priori c’est super, quand tout va bien oui, sauf quand la spéculation et la thésaurisation prennent une place tellement importante qu’elles finissent par géner la fonction d’échange initiale de la monnaie pour ceux qui n’accumulent ou ne spéculent pas.

Une illustration ici

Les MLC permettent de recentrer la monnaie sur sa fonction d’échange en apportant tout un tas de bénéfices :

1.Dynamiser l’économie locale

La monnaie servira uniquement à l’achat de biens et de services locaux. Elle favorisera les circuits courts et diminuera l’empreinte écologique lors de nos achats. La sortie de la monnaie dans les systèmes nationaux et internationaux est limitée (mais toujours possible en convertissant la MLC en monnaie nationale). Enfin, les échanges locaux avec des acteurs qui se rencontrent physiquement permettent de dynamiser le lien social.

2. Privilégier l’économie réelle

Elle ne sert que pour les échanges et ne peut être utilisée pour la thésaurisation ou la spéculation. En effet, elle a la particularité de perdre un peu de sa valeur avec le temps (ça s’appelle la fonte) ce qui diminue l’intérêt de son accumulation.

3. Financer des investissements locaux et responsables

La monnaie locale a une contre valeur en euro qui est déposée dans une banque éthique et financera des projets locaux et responsables.

4. S’engager dans une démarche de progrès social et environnemental

La monnaie locale est utilisée par des commerçants et entreprises locales qui s’engagent sur des valeurs sociales et environnementales. C’est un vecteur d’amélioration pour les entreprises. Le consommateur quant à lui fait le choix d’orienter sa consommation vers les commerçants les plus vertueux. C’est un outil pédagogique à la consommation responsable.

5. On comprend un peu mieux comment fonctionne la création monétaire

Si on a réussi à garder votre attention jusqu’ici normalement vous avez découvert pas mal de choses (c’est aussi notre cas en rédigeant ces lignes). C’est un des intérêts d’une monnaie locale : les acteurs et spectateurs se posent des questions sur la création monétaire. A savoir comment elle marche actuellement, qui en détient le pouvoir, quels enjeux cela représente, quel est l’impact dans nos sociétés. Par exemple : le système de création monétaire actuel qui repose sur les crédits accordés par les banques privées nécessite une économie en croissance pour survivre (toute rétractation de la masse monétaire peut engendrer une crise financière), or nous savons que la recherche de la croissance à tout prix à un impact dévastateur sur l’environnement.

En conclusion


On a cherché des inconvénients, et on cherche toujours, et comme on voudrait être un peu objectifs n’hésitez pas à nous envoyer vos suggestions, on mettra à jour l’article. En attendant, on vous attend nombreux avec vos questions et vos envies dans le groupe monnaie locale. Contactez nous : monnaielocalebordeaux@openmailbox.org