C’est mettre en place des projets locaux pour donner plus de place à l’humain et la nature dans notre ville.
Il y a aujourd’hui plus de 1100 initiatives dans 44 pays dans le réseau international de la transition. Concrètement ces groupes ont créé des jardins partagés, des monnaies locales, de l’entraide intergenerationnelle, des festivals de musique, des ressourceries, des systèmes d’échanges locaux. Il n y a pas de réponse toute faite, les citoyens de la ville s’emparent des projets qui les intéressent.

Le mouvement de la Transition est né en Angleterre en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. Il consiste à inciter les citoyens d’un territoire (village, commune, ville ou quartier d’une ville) à prendre conscience du changement climatique et de ses profondes conséquences. 
Le mouvement prône l’urgence de s’y préparer en mettant en place des solutions locales pour réduire ses émissions de CO2 et sa consommation d’énergie d’origine fossile mais aussi pour intensifier les liens entre habitants et acteurs économiques locaux.

Chaque groupe de chaque territoire mettra en place des solutions adaptées à la conjoncture économique et sociale locale.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à regarder ces vidéos qui donnent quelques exemples concrets.


Pour aller plus loin,  lisez le livre de Rob Hopkins appelé "Manuel de transition - De la dépendance au pétrole à la résilience".

En France, de nombreux sites internet parlent des initiatives de transition, quelques exemples :
Comments